20 juin 2022

Piscine : entre boom du secteur et réinvention du service-client

Les marchés de la piscine et du bien-être sont de plus en plus confondus. 

• Piscines résidentielles : professionnels de la piscine privée (construction et rénovation), les fabricants d’équipements d’entretien et de sécurité 

• Le “Wellness” : avec les services et les équipements davantage liés à la remise en forme (spa, sauna et hammam).

• le pool staging : pour la rénovation des équipements

Avec deux différences majeures, côté piscinistes:

• l’aspect patrimonial de valorisation du bien immobilier, notamment en raison de la désertion de l’épargne financière (baisse de la rémunération, risques dus à la pandémie et au contexte international)

• l’aspect aménagement extérieur, la piscine entraînant souvent une refonte de l’aménagement extérieur de la maison, elle est incluse dans une réflexion beaucoup plus large que celle de la seule pose d’un bassin

Ce marché élargi de la piscine et du wellness s’est démocratisé et s’est dynamisé suite à la pandémie avec, selon Xerfi, “une hausse inédite du marché hexagonal des piscines en 2020 (+25% en valeur). Dans le même temps, le chiffre d’affaires des piscinistes de notre panel a progressé de 12,5%. » 

Les raisons sont multiples

👉  On compte 3,2 millions de bassins existants, un parc vieillissant ayant besoin d’être modernisé.

👉  La prise de conscience des contraintes environnementales, les changements réglementaires et les nouvelles bonnes pratiques en matière d’économies d’énergies et d’eau ont poussé l’émergence de nouveaux équipements, de nouveaux types de bassin (piscines naturelles) et donc de marchés.

👉  La domotique n’est pas en reste avec le boom de la piscine connectée, ses nouveaux équipements et les applications dédiés pour le pilotage des appareils, la sécurité du bassin, le traitement de l’eau.

👉  La taille des piscines devient plus adaptée aux petits terrains. On a moins de complexe à construire un mini bassin de 3 ou 4 mètres par 2, surtout si celui-ci est bien équipé (système de nage à contre courant)

👉  L’offre de services du côté des piscinistes évolue pour mieux valoriser leur savoir-faire : remplacement à l’identique, amélioration, restructuration, relooking..

Les enjeux sont énormes, le marché est en plein boom et devient hyperconcurrentiel.

Si la visite des points de vente reste, bien sûr, la voie d’acquisition principale face à une acquisition hyper engageante et exposée, les avis internet sont scrutés. Un seul avis négatif compromet les chances d’achat. Il est indispensable de générer un maximum de confiance lors des points de contact du parcours de vente pré achat et quelquefois même précédant la visite en agence ou point de vente.

Une des cartes que les piscinistes et les fabricants d’équipement jouent pour se différencier est celle de la relation et du service client :

💡  Plus d’écoute lors de l’acquisition avec un offre de conseil élargie, notamment en matière d’aménagement autour du bassin

💡 Un service après-vente réactif et efficace ou en prodiguant des conseils.

💡 Un accompagnement dans la prise en main du bassin et de ses équipements, c’est-à-dire la formation du client. Un client formé, c’est un client rassuré. En phase de préachat, une formation client valorise le service client et facilite l’acte d’achat, car le client peut se projeter dans l’utilisation et l’entretien de sa piscine, et ainsi parfaitement appréhender les contraintes.

Une chose est certaine, les prochaines années vont offrir aux marchés de la piscine et du wellness une belle dose de dynamisme, de créativité et d’opportunités. 

Car la piscine fait toujours rêver.

Un exemple de formation client pour les piscinistes par nexper